La course – ma découverte

Je suis de celles qui, les dernières années, abandonnaient rapidement face aux sports. J’ai toujours trouvé une meilleure raison que de lever des poids ou de suer devant une quarantaine de personnes dans un gym placardé de miroirs.

Pourtant, j’étais un enfant actif. J’avais mon abonnement saisonnier de ski chaque année et j’étais membre d’un club de natation jusqu’à la fin de mon adolescence. Avec l’université, les beuveries, les nuits blanches à travailler et le train-train de la vie, j’ai mis de côté le sport, jusqu’à tout récemment.

J’avais entendu plusieurs success-stories de coureurs qui s’étaient découvert une passion dans ce sport. L’idée me semblait idéale : pas de miroirs, pas de gym, pas de reluqueurs.

J’étais un peu nerveuse la première fois. Ne sachant pas trop de quoi j’avais l’air ni si j’avais de bonnes techniques de course, j’espérais ne pas ressembler à Phoebe dans Friends. L’important est d’y aller graduellement! Rome ne s’est pas faite en un jour, et tes jambes ne vont pas te supporter pendant 5 km la première journée non plus. J’ai débuté par des alternances entre marche à pied et course chrono, de deux à trois fois par semaine. À chaque séance, j’augmentais mon temps de course et je réduisais celui de la marche à pied, tout en augmentant mon temps total d’exercice.

Les essentiels :

  • Protection solaire : Il est important de protéger sa peau avec une crème solaire de sport et de l’appliquer 30 minutes avant la séance. Je l’applique habituellement lors de mes étirements et exercices de musculation, avant la course.
  • Bonne brassière : Non aux seins pendants – on ne coure pas pour briser notre corps, bien au contraire. Il est essentiel de se trouver une brassière qui soutient assez. Lorsque vous essayez des brassières de sport, joggez sur place pour tester le support avant d’acheter.

J’achète : Nike, Oakley et New Balance – j’en trouve souvent chez Winners à la moitié du prix.

  • Soulier de course : Il faut se procurer des souliers adaptés à vos exercices pour éviter toutes blessures. Le bon choix dépend du type de jogging, la fréquence et sur quel type de surface vous courez. Si vous avez des ampoules – changer!
  • Apps : J’ai réussi à régulariser mes courses et à m’améliorer progressivement grâce à des apps pour cellulaire. La petite voix motivante qui te félicite à chaque kilomètre est essentielle pour moi. J’adore le calendrier qui résume ma vitesse globale, la distance parcourue et mon amélioration.

Mes applications favorites : 5K! et Nike.

  • Endroits : Je n’aime pas la routine. Choisissez quelques endroits près de chez vous ou de votre travail pour aller courir et alterner.
  • Musculation : Il est important de faire des exercices de musculation et d’étirements avant la course, pour réchauffer votre corps, mais aussi pour lui faire prendre de la masse musculaire.

La course me permet de m’évader complètement, de trouver des solutions à mes problèmes et d’être plus forte pour le reste de la journée. Par la course, j’ai trouvé non seulement un moyen de me mettre en forme, mais également une solution à des problèmes de stress. Je me sens en contrôle de mon corps et en harmonie avec mon esprit.

C’est difficile d’obtenir des récompenses sur une base régulière dans le travail ou dans nos relations interpersonnelles. En battant mes propres records, j’ai développé une fierté exceptionnelle. Je crois que je suis prête pour le marathon – ou le demi!

Lacez vos souliers, prêts, courez!

M.

giphy

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s